L'autovaccin toxoïde Clostridium pour les lapins

La solution vaccinale pour lutter contre le clostridium dans votre élevage

Solutions vaccinales

Clostridium perfringens de type A
chez les lapins

L’entérotoxémie est une maladie toxique causée par Clostridium perfringens de type A. La toxicité de la bactérie provoque la mort subite de l’animal, après une courte période de maladie caractérisée par une diarrhée teintée de sang.

Les signes trouvés après le décès sont la déshydratation et la congestion du petit intestin, avec du liquide brun nauséabond dans le cæcum et beaucoup de gaz.

La gravité et l’acuité de la toxémie de C. perfringens rendent le traitement de l’animal affecté très difficile.

Les symptômes

  • Diarrhée sévère
  • Manque d'appétit
  • Mort soudaine à l'âge de
    5 à 7 semaines

La transmission

  • Spores présentes au sol
  • Contact de la nourriture avec des spores présentes au sol

Programme de la vaccination

Les lapins adultes reçoivent une première dose de 2 ml du vaccin toxoïde, suivie d’une seconde dose de 2 ml de 2 à 3 semaines plus tard. Une troisième injection (booster dose) de 2 ml est donnée 2 semaines avant la mise bas.

Les lapereaux recevront, en consommant le colostrum, une immunité passive temporaire. Cette immunité commencera à décliner après 3 à 4 semaines de vie. Alors les lapereaux devront recevoir leur première vaccination, soit 1 dose de 1 ml de vaccin toxoïde, à l’âge de 1 mois, suivie d’une deuxième dose de 1 ml de 2 à 3 semaines plus tard.

• Vaccin manufacturé sur ordonnance d'un vétérinaire agréé
• Pour professionnels de la santé vétérinaire seulement

Comment protéger les lapins
et les lapereaux contre l'entérotoxémie

La seule façon de protéger les lapins et les lapereaux est l’immunisation active (vaccination). Les lapins étant protégés, les lapereaux recevront la protection par immunisation passive, grâce au colostrum.

Les avantages de la vaccination

  • Immunisation par le colostrum
  • Économie sur le coût des médicaments
  • Réduction de la mortalité